Published 9 July 2010
Format PDF {id_article}

17 mars 2010

Le 17 mars 2010,
Visite du Mémorial de la Shoah
et du Conservatoire Historique de Drancy

Cette année, les élèves de section européenne en 3ème ont travaillé sur le thème de l’adolescence au travers de l’écriture d’un journal intime en anglais mais aussi de ce qui constitue l’adolescence aujourd’hui et dans le passé (particulièrement pendant la 2nde guerre mondiale).
Voici quelques extraits des écrits des élèves suite à leur visite du Mémorial de la Shoah à Paris puis du Conservatoire Historique de Drancy.

« La Shoah, je savais que ce serait dur mais aussi dur que ça, je ne le pensais pas. Découvrir tous ces noms ; des enfants, des femmes, des familles entières. Du jour au lendemain, elles se retrouvent séparées et ne s’imaginent pas un instant qu’elles ne se reverront pas…
Je savais qu’il y avait eu énormément de juifs déportés mais vous mettre face à la réalité, à ce mur, on se dit qu’il y en a eu beaucoup plus.
Exposition sur Hélène Berr : une jeune femme se retrouve concernée par toutes ces lois anti- juives, ces interdictions, ces déportations. Envoyée à Drancy, elle ne reverra plus jamais ses parents. Elle résiste malgré la faim, l’insalubrité, les coups, la violence physique mais aussi morale. Seulement trois jours avant la libération , avant de retrouver sa liberté, Hélène Berr ne se lèvera pas.
Drancy. Se retrouver dans une cité H.L.M., jamais je n’y aurais pensé. Se retrouver devant ces immeubles habités, jamais je n’aurais pensé que Drancy serait ainsi. Drancy ou le début de la souffrance avant d’être emmené dans ces camps de la mort et de ne plus jamais connaître la même liberté…
Il faut que cela reste dans les mémoires… »

« On se couche avec une autre vision de la vie. »

« Je pense que je vais relire le Journal d’Hélène Berr. Avant ce jour, ce n’était qu’un livre. Maintenant c’est comme un lien qui nous unit à Hélène.»